EphemeridesEphemerides JeuxJeux EsoterismeEsoterisme VitrinesVitrines OldiesOldies indexindex
QR-Code Portatout.net : Oldies
Jeudi 19 Septembre 2019
  En Ligne : 10  
Déja 18 646 683 visiteurs depuis 2006
Nous sommes sur terre                               

 

 

Légendes Urbaines : Ah ! L'hôtel !!


Les lettres qui suivent émanent d'un incident entre un hôtel de Londres et l'un de ses clients.
La direction de l'hôtel a finit par donner la correspondance au "London Sunday Times" pour qu'elles soient publiées


Samedi :

Chère femme de chambre, Je vous prie de ne plus déposer les petites savonnettes de l'hôtel dans ma salle de bains, car j'ai apporte mon propre Palmolive familial. Pourriez-vous enlever les six savonnettes qui sont sur l'étagère et les trois qui sont dans le porte-savon? Elles m'encombrent.
Merci.

S. Berman
_______________________

Chère chambre 635,

Je ne suis pas votre femme de chambre habituelle. Elle sera de retour demain, jeudi, après son jour de congé.
J'ai enlevé les trois savonnettes du porte-savon, comme vous l'avez demandé; j'ai enleve les six savonnettes de l'étagère pour qu'elles ne vous gênent plus, et je les ai mises sur le distributeur de Kleenex, au cas où vous changeriez d'avis.
Il ne reste que les trois savonnettes que j'ai déposées aujourd'hui, qui sont mes instructions de déposer trois savonnettes par jour.
J'espère que cela vous conviendra.
Kathy, femme de chambre de releve


Dimanche :

Chere femme de chambre - j'espère que vous êtes ma femme de chambre habituelle - apparemment Kathy ne vous a rien dit au sujet de mon message concernant les savonnettes.
En rentrant hier soir j'ai vu que vous aviez déposé trois petits Camay sur mon étagère.
Je vais sejourner a l'hotel pendant deux semaines et j'ai apporte mon Palmolive familial, je n'aurai donc pas besoin des six petits Camay qui sont sur l'étagère. Ces savonnettes m'encombrent quand je me rase ou me brosse les dents. Pourriez-vous les enlever?

S. Berman
________________________

Cher Monsieur Berman,

Mon jour de congé était mercredi, donc la femme de chambre de relève a déposé les trois savonnettes que la direction nous ordonne. J'ai mis les six savonnettes qui vous encombraient dans le porte-savon où votre Palmolive était et j'ai mis votre Palmolive dans l'armoire a pharmacie.
Je n'ai pas enlevé les trois savonnettes que l'on met dans l'armoire à pharmacie à chaque nouvelle arrivée, et pour lesquelles vous n'avez rien dit quand vous êtes arrivé lundi dernier.
Je reste a votre disposition.

Votre femme de chambre habituelle, Dotty

Lundi :

Cher Monsieur Berman,

Le directeur adjoint, Monsieur Kensedder, m'a dit ce matin que vous l'aviez appelé hier soir pour vous plaindre du service de votre femme de chambre. Je vous presente mes excuses, et vous annonce que j'ai placé une nouvelle femme de chambre à votre service. Si vous avez d'autres plaintes à l'avenir, veuillez me contacter pour que j'y apporte mon attention personnelle.
Appelez le poste 1108 entre 8h00 et 17h00.
Merci.

Elaine Carmen, gouvernante

_________________________

Chère Madame Carmen,

Il m'est impossible de vous téléphoner, car je quitte l'hotel a 7h45 pour me rendre au travail et ne rentre pas avant 17h30 ou 18h00. C'est pour cette raison que j'ai appelé M. Kensedder hier soir. Tout ce que je lui ai demandé, c'est s'il pouvait faire quelque chose à propos de ces savonnettes. La nouvelle femme de chambre à du penser que je venais juste d'arriver, car elle a déposé trois nouvelles savonnettes dans mon armoire à pharmacie, en plus de sa livraison habituelle de trois sur l'étagère.
En cinq jours, j'ai accumule 24 savonnettes. Pourquoi me faites-vous subir cela ?

S. Berman


Mardi :

Cher Monsieur Berman,

Votre femme de chambre, Kathy, a reçu l'ordre de ne plus déposer de savonnettes dans votre chambre et d'enlever celles qui sont de trop.
Je reste a votre diposition (poste 1108 entre 8h00 et 17h00).
Merci.

Elaine Carmen, gouvernante

________________________

Cher Monsieur Kensedder,

Mon Palmolive familial a disparu. Toutes les savonnettes ont été enlevées, y compris mon propre savon.
Je suis rentre tard hier soir et ai du appeler le groom pour qu'il m'apporte quatre petits Dove.

S. Berman


Mercredi :


Cher Monsieur Berman,

J'ai informe la gouvernante, Elaine Carmen, de votre problème de savon.
Je ne comprends pas pourquoi il n'y avait pas de savon dans votre chambre alors que nos femmes de chambre ont l'ordre de déposer trois savonnettes a chaque fois qu'elles font une chambre. Votre problème devrait être immediatemment résolu.
Veuillez accepter mes excuses.

Martin L Kensedder, directeur adjoint

_________________________

Chère Madame Carmen,

Qui a déposé 54 putains de savonnettes dans ma chambre ? J'ai trouvé 54 savonnettes en rentrant hier soir.
Je ne veux pas de 54 Camay, je veux mon putain de Palmolive. Est-ce-que vous réalisez que j'ai 54 savonnettes ici ?
Tout ce que je veux c'est mon propre savon. Rendez-moi mon savon.

S. Berman


Jeudi :

Cher Monsieur Berman,

Vous vous êtes plaint de trop de savon alors je les ai fait enlever.
Ensuite vous vous êtes plaint à M. Kensedder parce que tout votre savon avait disparu, alors j'ai moi-même tout remis dans votre chambre.
Les 24 Camay qui avaient été pris et les trois que vous êtes censé recevoir quotidiennement.
Votre femme de chambre, Kathy, ne savait pas que j'avais tout remis à sa place et a elle-même rapporté 24 Camay plus les trois quotidiens.
Je ne sais pas d'où vous sortez que l'hotel fournit des Palmolive familiaux; mais j'ai reussi a trouver un Monsavon familial que j'ai laissé dans votre chambre.

Elaine Carmen, gouvernante

__________________________

Chère Madame Carmen,

Juste un petit message pour vous fournir un inventaire recent de mon stock de savon.
Au jour d'aujourd'hui, je possède :

Pouvez-vous demander a Kathy de s'assurer que les piles soient nettement formées et bien epoussetees?
Faites-lui également savoir que les piles de plus de 4 ont tendance à s'écrouler.
Puis-je suggérer que le rebord de ma fenêtre n'est toujours pas utilisé et formerait un excellent entrepôt pour les livraisons à venir.
Une chose encore : j'ai acheté un autre Palmolive familial, que je garde dans le coffre fort de l'hôtel afin d'eviter tout malentendu.

S. Berman

Mon Avis sur cette Histoire